L’association Les Amis des Chats du Loiret a été créée sous cette dénomination par des membres très investis dans la protection animale, actifs au sein d’une association de la région du type « Ecole du Chat » et dont le principal objet était la stérilisation et la remise sur le terrain des chats stérilisés.

 

Très vite, ils ont été confrontés à des problèmes dépassant le cadre des activités de l’association. Que faire des chats très gentils, non habitués à vivre dehors et sans maître ? Il est impossible de les « relâcher » après les avoir stérilisés. Quel sort réserver aux chats âgés? Que faire des chats dont les propriétaires sont expulsés de leur appartement ?

 

Ce sont les événements, les situations déchirantes vécues aux cours des activités de cette association qui les ont naturellement poussés à « faire autre chose ».

 

Par exemple, une protectrice de chats, jeune, est brutalement décédée. Douze chats se sont retrouvés à la rue, ont passé un hiver glacial dans une grande souffrance. Petit à petit, certains ont été recueillis et adoptés. Deux ont disparu. L’association ne pouvait rien faire pour eux. Ce sont les membres fondateurs des Amis des Chats du Loiret qui, émus, se sont démenés pour leur permettre de retrouver un foyer et de la chaleur humaine. Certains vivent chez eux.

 

Au fur et à mesure de la vie de cette association, les problèmes cruciaux sont apparus d’eux-mêmes et surtout celui des personnes âgées ayant un animal et devant partir en maison de retraite. Il n’est pas tolérable, comme cela a été le cas, de voir une mamie en larmes déposant son petit compagnon âgé de plus de dix ans au « refuge-fourrière » de la région et à qui on n’a même pas la délicatesse de dire qu’il retrouvera un maître. On ne fera d’ailleurs aucun effort pour en chercher un ! C’est déjà un déchirement de devoir quitter sa maison. Abandonner son animal, on devine à quel sort… C’est inhumain.

 

Un jour, une dame âgée venant de perdre son mari, a répondu à une annonce de l’association proposant des chats à l’adoption. Son médecin, voyant qu’elle n’avait plus le goût de vivre, lui avait conseillé de prendre un chat, puisqu’elle se déplaçait difficilement et qu’elle n’aurait pu sortir un chien.

 

Malgré quelques réticences, étant donné son âge, une minette lui a été confiée. Cela fait bien six ans et cette dame a repris goût à la vie. Une autre minette, stérilisée par l’association, est venue rejoindre, de son propre chef, la première. C’est le bonheur quotidien avec ses deux « trésors », comme elle dit. Les Amis des Chats du Loiret les prendra en charge s’il le faut. Cette dame a l’esprit libre et peut profiter de leur affection sans culpabilité.

 

On sait à quel point le lien avec un animal est important pour les malades et les personnes âgées. D’un côté, nous avons de gentils chats adultes qui ne trouvent pas de maître et de l’autre, nous rencontrons des personnes âgées qui vivent seules et qui se privent d’un animal dans la crainte de leur devenir ! Chacun souffre dans son coin.

 

Rapidement, avant même la création des Amis des Chats du Loiret, ses fondateurs, devant cette situation quelque peu absurde, se sont penchés sur le problème des personnes âgées. L’association souhaite s’engager à récupérer le(s) chat (s) des personnes âgées, afin qu’il(s) retrouve(nt) un foyer, et dans la mesure du possible, les confier à une autre personne âgée. De cette façon, certaines, qui n’en auraient pas pris, sont très heureuses de rompre leur solitude et leur suivi par les membres de l’association (coups de téléphone, visites) apporte un « plus » incontestable.

 

Bien sûr, l’association, lorsqu’elle est confrontée au problème de prolifération, procède au trappage et à la remise sur le terrain des chats « libres » stérilisés, mais en aucun cas elle n’envisage de le régler par l’euthanasie.

 

Elle recueille également des chatons qu’elle fait adopter. Malheureusement, motivation, bonnes intentions, volonté ne suffisent pas actuellement. L’association n’a aucune structure d’hébergement et quelques familles d’accueil en nombre insuffisant.

 

D’autres associations aux vocations proches ont réussi à fonctionner ailleurs. Il n’y a donc aucune raison qu’il n’en soit pas de même pour Les Amis des Chats du Loiret.

 

Vos achats sur Internet rapportent des dons aux Amis des Chats du Loiret
+ de 100 marchands partenaires<br/>nous reversent une partie de vos achats sans payer plus cher !